🔴 Pourquoi vous devez imiter les autres sur YouTube ? (Au début)

Voir la suite

On dit toujours de trouver son propre style et de ne surtout pas imiter les autres. Et pourtant, quand on regarde ceux qui ont réussi sur YouTube, on voit bien qu’au début ils ont tous imité les “gros youtubeurs”. Je t’explique pourquoi (au début) il faut imiter les autres sur YouTube, avant de trouver son style.

Hello c’est David, bienvenue dans ce nouveau podcast. Aujourd’hui on va voir :

Pourquoi vous devez imiter les autres ?

Alors, tu te dis : « ouais, je n’ai pas envie d’imiter les autres ! Justement, j’ai envie de trouver ma propre voie, d’être différent des autres, etc.». Je sais, je vais me faire allumer dans les commentaires. Parce que, la plupart des gens ne vont pas écouter le podcast. Et vont mettre un commentaire avant même de l’avoir écouté.

Ce que je dis, c’est que quand tu es sur YouTube. Quand tu fais des vidéos ou des podcasts YouTube. Et bien, tu parles forcément différemment que quand tu parles dans la vraie vie. Quand je parle dans la vraie vie, je ne suis pas là en train de faire un exposé.

Évidemment, si tu me voyais, tu ne trouverais pas énormément de différence. Mais tu en trouverais quand même. Parce que, je ne suis pas en train de te parler comme ça quand je te parle. Si un jour, on va boire une bière ou un café ensemble, j’espère, si tu es à Rouen ou si tu passes dans le coin.

D’ailleurs, j’aimerai bien faire un tour de France. Je te parle de ça, on va en parler après. J’aimerais bien rencontrer les gens qui me suivent donc si ça t’intéresse ! D’ailleurs n’hésite pas à mettre un petit commentaire et à dire ta ville, et si, ça t’intéresserait de me rencontrer.

Bref, tout ça pour dire, que si on va boire un café ou une bière ensemble, et bien je ne parlerai pas exactement de la même manière. Je ne serais pas exactement pareil que dans mes podcasts.

Pourquoi ? Parce que dans un podcast, je fais un monologue. Je parle tout seul, tu vois. Je note des idées sur mon portable et je dis mes idées.

Et donc, forcément, si on est l’un en face de l’autre et que l’on discute. Ce sera une discussion, ça ne sera pas un monologue. Ça ne sera pas la même chose tu vois. Et pareil, si tu as déjà discuté avec tes profs. Par exemple, quand tu les vois en dehors des cours, ils essayent d’être un peu pareil mais ils ne sont pas totalement pareils. Ils essayent de garder leurs statures de profs mais ils sont totalement différents de ce qu’ils sont dans la classe.

Parce que dans la classe, c’est un monologue. Ils parlent plus ou moins tout seul. Ils te présentent un concept, ils t’apprennent quelque chose. Et là, quand on se voit en dehors. Ça m’est déjà arrivé de voir des profs en dehors, qu’on discute ensemble. Ils sont différents puisque c’est une discussion et donc on s’apporte des choses mutuellement.

Donc c’est différent et il faut arrêter de se dire : « oui, moi je veux être moi-même etc. ».

Oui, mais tu ne seras pas exactement pareil dans tes vidéos ou tes podcasts YouTube. Que ce que tu es dans la vie, c’est toujours un peu différent. Il y a toujours différentes choses.

Et tu vois, quand je te dis d’imiter les autres c’est un peu de reproduire le schéma père/fils ou mère/fille. C’est pour ça que j’ai choisi cette image avec le fils qui fait un peu pareil que son père. Bah ouais, quand tu es un enfant, tu imites ton père ou ta mère enfin tes parents, tes proches. Tu imites quelqu’un qui te plait et à qui tu aimerais ressembler.

Par exemple, moi, je me suis beaucoup inspiré de personnes que je connaissais. Et sans le faire exprès, tu vois, j’ai peut-être singé un peu début. Et ensuite, je suis devenu différent. Mais c’est pareil sur YouTube quand j’ai commencé à faire des vidéos, je regardais beaucoup, beaucoup de vidéos d’autres personnes. Notamment, de Jean Rivière, à cette époque.

Et donc après je m’écoutais et j’avais l’impression de singer Jean Rivière. Si tu regardes mes premières vidéos, il y en a où c’est du Jean Rivière mais discount, tu vois. C’est Jean Rivière de chez Lidl.

Ensuite, j’ai trouvé ma voie, j’ai trouvé mon style. Là maintenant je suis plus proche de ce que je fais dans la vraie vie.

C’est-à-dire de la façon dont je parle dans la vraie vie. Mais je ne suis pas exactement pareil, tu vois. Je me suis tout de même rapproché de ça, de comment je suis en vrai.

Mais si je n’avais pas singé d’autres personnes, « singé » entre guillemets, essayé de ressembler ou d’imiter des gens, je n’aurais peut-être pas trouvé ma propre voie, mon propre style.

C’est assez paradoxal finalement, en fait, il faut imiter pour derrière avoir ton propre style.

J’ai un autre exemple comme ça, tu vas mieux comprendre je pense. Parce que là, ce n’est pas forcément très clair. Par exemple, au foot, j’entraîne des enfants depuis 4 ou 5 ans. Et en fait, j’ai remarqué un truc c’est que les meilleurs joueurs sont ceux qui regardent beaucoup, beaucoup, de foot.

Ils en bouffent tout le temps. Et j’ai des petits qui regardent tous les matchs, qui connaissent mieux que moi limite, ils sont plus à la page que moi. Ils vont te sortir tous les transferts, tous les résultats qu’il y a eu, etc.

Et en fait ça se voit sur le terrain. Pourquoi ? Parce qu’ils regardent plein de joueurs différents, les styles des joueurs.

Et ensuite, ils s’approprient sur le terrain leurs gestes. Du coup, ça fait que par exemple, tu as un petit qui va regarder beaucoup de matches à la télé, il va aimer Cristiano Ronaldo, Lionel Messi et d’autres joueurs. Au bout du compte, il va faire une sorte de mix de tous ces joueurs préférés. Ensuite, il va se les approprier et quand il va s’entrainer, il va essayer de refaire les mêmes gestes mais à sa façon. Il va être différent et au bout du compte, ça va être son propre style à lui.

Regarde même dans la musique, moi, je ne suis pas un gros fan de musique ou un gros pro de la musique. Mais, la plupart des groupes, ils ont commencé en reprenant des chansons d’autres personnes en général. Ensuite ils ont créé leur propre musique mais qui ressemblait énormément à leur groupe fétiche. Et en fin de compte, après, ils ont commencé à s’intéresser à plein de choses différentes et à créer leur propre style.

Mais en général, les groupes au départ, ils plagiaient un petit peu les autres. Mais sans le vouloir, c’est juste un phénomène naturel. Quand tu es petit, tu plagies ton père ou ta mère. C’est normal, c’est humain !

J’ai un autre exemple comme ça. C’est les petits singes qui apprennent à casser des noix de coco.

Forcément, ils regardent leurs parents faire. Il y a un super film comme ça c’est un film de Disney. Je ne sais plus le titre, il y avait un film qui s’appelait Félins et il y avait un autre film comme ça qui était dans la jungle amazonienne, tu vois c’était hyper intéressant. Et ils montraient justement un petit qui était en train d’essayer de casser une noix de coco.

En fait, il regardait exactement comment faisait son père ; le geste précis que faisait son père. C’est comme ça qu’ensuite il a trouvé son propre style, évidemment. Quand, tu apprends à faire de la cuisine, c’est ton père ou ta mère qui va t’apprendre à faire la cuisine, à faire le plat. Après, toi, tu vas te l’approprier.

Tous les gens que je connais qui savent très bien cuisiner. Ils ont rarement appris tout seul. Souvent ils ont imité quelqu’un leur a appris à faire une recette. Ils l’ont imité et après ils se sont dit que finalement ce plat serait mieux avec du poulet braisé qu’avec du poulet comme ça et ils ont essayé. Et puis avec des tomates cerises finalement c’est meilleur qu’avec des tomates normales et ainsi de suite. Tu vois je te dis n’importe quoi !

Mais c’est juste pour te donner le concept, qu’il faut imiter les autres au départ. Ce n’est pas un problème même si tu veux m’imiter ce n’est pas un problème. Je le prendrais très bien au contraire je serais même très flatté.

Et tu vois après tu trouveras ton propre style. Et moi, il y a plein de gens que j’ai imité et au final j’ai créé mon propre style. Tu vois et maintenant je me ressemble plus. Et dans deux, j’aurai encore amélioré mon propre style. C’est vraiment un travail sur soi mais il faut le faire je crois.

Voilà donc je voulais vraiment te parler de tout ça.

Il y a aussi une vidéo comme ça qui est assez drôle. Mais là, pour le coup c’est un escroc, je ne vais pas trop t’en parler. C’était un gars qui se faisait passer pour un prince arabe. Donc le gars en fait n’avait pas de travail, il était un peu dans la misère. Il s’est amusé à regarder des vidéos sur YouTube, tu vois, pour essayer de ressembler à des princes arabes et pour se faire passer pour un prince arabe.

Alors, il a escroqué plein de gens mais limite c’était des gens qui le voulaient bien, genre de propriétaires de boite de nuit qui l’invitaient et qui payaient le champagne pour tout le monde parce qu’ils savaient bien que ça faisait venir du monde. Et du coup, ce mec-là, il a escroqué pas mal de gens, tu vois, il y en a qui lui prêtait leur Ferrari enfin c’est des trucs comme ça, c’était assez drôle.

Et le gars disait qu’il avait bouffer, bouffer des heures et des heures de vidéos de prince arabe pour regarder leurs gestes, leurs façons de parler, de poser leurs voix, etc. Il s’est imprégné d’eux.

Alors là, forcément c’est pour faire un truc pas bien. Tu vois, je ne te dis pas du tout de devenir un escroc. Mais c’est juste pour te montrer que dans tout ce que tu fais, il faudra que tu imites au départ les gens pour à la fin avoir une expertise dans le truc.

Je vais te donner un autre exemple, c’est les premières vidéos de David Laroche.

Avant je regardais un petit peu quand j’ai commencé. Et j’avais l’impression, alors ce n’est pas méchant, David si tu me regardes. Et s’il y a des gens qui sont fans de David Laroche ne le prenez pas mal. Au début, David Laroche, j’avais l’impression que c’était un sous Anthony Robbins, que c’était un Anthony Robbins discount.

J’avais l’impression qu’il essayait de faire la même chose mais en moins bien. Forcément quand tu essayes de faire la même chose tu es moins bien. Mais ce n’est pas grave. Parce qu’il a pris au départ exemple sur Anthony Robbins plus qu’un autre. Puis après, il a trouvé une autre personne qui lui correspondait aussi, puis sur quelqu’un d’autre.

Finalement, en commençant à s’entrainer lui-même et bien il a trouvé son propre style. Et aujourd’hui il a son propre style, aujourd’hui c’est le style David Laroche. Et, tu vois c’est juste qui l’a pris des inspirations de plein de personnes et c’est normal.

Il ne faut pas imiter les autres mots pour mots mais au départ il faut quand même commencer par là.

Il faut commencer un peu en les imitant et puis après progressivement à se détacher de leurs inspirations.

Au début ce n’est que de l’imitation et ensuite cela devient juste de l’inspiration. Après c’est ton propre style.

Voilà donc on se retrouvera demain pour le prochain podcast parce que j’ai hyper mal à la gorge. Et on verra s’il faut autoriser les commentaires sur YouTube ? C’est pareil cela dépendra de mon expérience.

Et donc on se retrouvera demain pour le prochain podcast, si tu veux il y a un lien vers mon pack de formation qui est juste en dessous si ça t’intéresse. Le lien est dans la description.

Salut.

>