Pourquoi 97% des gens échouent en MLM ?

Voir la suite

Dans le MLM traditionnel, 97% des gens ne réussiront jamais à gagner plus de 1000 euros par mois. Certains abandonneront au bout de quelques années, d’autres au bout de quelques mois, voire même de quelques semaines pour certains. Dans cet article, je veux vous donner les causes de l’échec en MLM, mais aussi des conseils pour vous éviter de faire partie des 97% qui échouent. Ma plus grande satisfaction, ce serait que vous réussissiez à faire partie des 3%.

 

 Avant de lire cet article, vous pourriez lire “10 mensonges du MLM” dans lequel je vous dévoile des mensonges que vous disent vos parrains si vous êtes dans un MLM traditionnel. Je vous explique aussi la différence entre “MLM traditionnel” et “affiliation multi-niveaux”. Comprendre ces différences est important pour la suite de cet article.

 

Ils n’ont pas choisi la bonne société de MLM

Dans mon article “10 (bons) conseils pour bien choisir son MLM“, je vous donne les pistes pour choisir un marketing de réseau dans lequel vous pourrez réussir. Parce que tous les MLM ne se valent pas. Certains sont très bons, d’autres très mauvais, d’autres moyens. Il est rare de trouver un programme qui rassemble toutes les caractéristiques que je donne dans l’article, mais ce n’est pas grave, l’essentiel est de s’y rapprocher.

Et ce qui est important, c’est de choisir une société dans laquelle on se sent bien. Il n’existe pas de “meilleure société” ou de “meilleure opportunité de MLM”. Il y a d’excellentes société et opportunité, mais pas une meilleure. Tout ceci dépend beaucoup de vos passions, de votre vision des choses, de votre manière de travailler. Dans une mauvaise société, vous aurez peu de chance de réussir, même si vous êtes bon.

Et si vous êtes dans l’un des 9 points suivant, votre société de MLM aura beau être très bonne, vous ne pourrez pas réussir. La société est un véhicule. Si vous choisissez un Ferrari, vous aurez la possibilité d’aller plus vite que celui qui a choisi une Twingo. Mais si vous restez en première vitesse et que lui passe chaque vitesse l’une après l’autre, il ira plus vite avec sa Twingo que vous avec votre Ferrari !

 Prenez le temps de choisir LA bonne société. Lisez mon article pour vous aider à trouver une bonne opportunité. Il existe des centaines d’opportunités sur Internet, ce serait étonnant que vous ne trouviez pas chaussures à vos pieds !

 

Ils remettent tout à demain

Procrastination : Ce mot ne vous dit peut-être rien, c’est le fait de toujours tout remettre à plus tard. On a tous déjà procrastiné, il faut être honnête avec ça ! Personnellement, à chaque fois où j’ai procrastiné, c’était parce que je faisais quelque chose que je n’aimais pas faire ou que je craignais. Un exemple ? Faire du porte à porte quand j’ai commencé le MLM. J’avais 18 ans et j’étais assez timide.

Et encore, le porte à porte ça allait, le pire pour moi, c’était le phonning. “Heureusement” j’étais commercial en même temps, et du coup j’ai pas mal appris et je suis devenu moins timide. Souvent, on redoute quelque chose, on remet ça à demain, et en fait ce n’est pas si difficile qu’on le pensait. Le problème, c’est que ça nous met dans un état de stress et de culpabilité.

Vous savez de quoi je parle : Vous avez quelque chose à faire mais vous préférez regarder un épisode de votre série préférée. Et dès que vous repensez à cette tâche, vous avez d’un coup un sentiment de stress et de culpabilité qui arrive. Cet état est difficilement vivable. Ce n’est pas agréable d’avoir ce genre de sentiment en “fond d’écran” tout le temps.

 Si vous êtes stressé par une tâche et que vous n’avez vraiment pas envie de la faire, supprimez-la. Si votre business vous stress, arrêtez et faites autre chose. Et si c’est une tâche que vous repoussez juste parce que vous avez la flemme (comme écrire un article par exemple si vous êtes dans l’affiliation) dites-vous que vous êtes en train de planter des graines et que vous récolterez les fruits rapidement !

 

Ils ne sont pas autonome

Un peu dans la continuité du point précédant : l’organisation. Dans le MLM traditionnel, vous avez besoin de beaucoup d’organisation. Vous devez organiser des réunions de vente, vous devez appeler vos clients pour savoir s’ils sont satisfaits, livrer vos clients, organiser des entretiens pour recruter vos filleuls, appeler vos filleuls pour les former, mais aussi accompagner vos filleuls sur leurs premières réunions de vente.

Bref, vous l’avez compris, si vous n’êtes pas organisé, ça devient très vite le bordel ! Dans le MLM traditionnel, vous devez vous créer un quotidien avec des habitudes que vous répéterais chaque jour. Mais vous devez aussi vous organiser pour remplir toutes vos fonctions en le moins de temps possible. Le problème du MLM traditionnel, c’est que ce n’est pas réellement un revenu passif : si vous vous arrêtez de bosser, vous ne gagnez plus rien.

Dans l’affiliation multi-niveaux, quasiment tout est automatisé : Le client commande directement sur le site, il est livré directement, parfois il est inscrit automatiquement au programme d’affiliation et il est formé dans la foulée par le site. Tout ce que vous avez à faire, c’est d’écrire des articles et/ou faire des vidéos. Mais même pour ces missions, il faut savoir être organisé et ne pas remettre au lendemain !

 Une organisation sans faille sera essentielle dans le MLM traditionnel. Et dans l’affiliation multi-niveaux, ce sera un gros plus pour vous permettre d’atteindre vos objectifs. Mais la charge de travail est moins grosse dans l’affiliation que dans le MLM traditionnel.

 

Ils ont peur d’ennuyer leurs proches

Dans le MLM traditionnel, vous devez commencer par contacter vos proches pour leur demander s’ils acceptent d’organiser une réunion de vente chez eux. Cette partie est en général assez compliquée parce que la plupart des gens refuseront parce qu’ils n’ont pas “le temps” ou d’autres “raisons”. En réalité c’est juste parce qu’ils ne voudront pas.

Mais cette liste de contacts ne sert pas que pour organiser une réunion. C’est aussi la liste des personnes que vous allez essayer de recruter, de parrainer. Et quand vous vous prenez 90 vents sur 100 personnes contacté, il y a un moment où vous avez envie d’arrêter. Du coup, certains sachant qu’ils vont se faire refouler, ne cherchent même pas et ne font pas leur liste de contact.

Dans l’affiliation multi-niveaux, la liste de contact n’est pas du tout obligatoire, elle est juste un bon outil. Et dans le 5ème mensonge du MLM, je vous explique la différence entre le message que vous envoyez à vos proches dans le MLM et dans l’affiliation. C’est beaucoup plus simple d’aborder ses proches dans l’affiliation parce que ça implique un très petit engagement pour le proche, comparé à ce qu’on demande dans le MLM.

 Si vous savez que les gens de votre famille ne vont pas accepter une réunion de vente ou de rejoindre votre réseau, vous pouvez passer l’étape de la liste de contact. Si vous êtes dans le MLM, vous partez avec un handicap, mais si vous êtes dans l’affiliation ce n’est pas vraiment un problème puisque vous utiliserez Internet avant tout.

 

Ils ne se forment pas

Dans le MLM il est important de se former aux produits que vous vendez, mais aussi aux méthodes de vente et aux méthodes de recrutement. Sans être bien formé, vous ne pouvez pas réussir dans le MLM traditionnel. En général, votre parrain vous dispensera une formation de base, et des réunions de formation vous permettront de vous améliorer.

Il existe aussi des sites pour vous former, comme Secrets du MLM par exemple. Quelque soit votre source de formation, il est absolument primordial de vous former, même quand vous aurez la sensation que vous connaissez “tout” sur votre sujet. Les meilleurs dans leur domaine continuent de se former constamment, pour ne jamais être dépassé.

Dans l’affiliation, c’est un vrai plus de connaître les produits que vous allez “promouvoir”. Mais vous n’êtes pas obligé de promouvoir le produit justement. Vous pouvez par exemple faire un comparatif entre deux produits. Vous pouvez faire une liste des meilleurs produits dans une catégorie. Et si vous ne connaissez pas bien le produit, vous pouvez écrire un article en donnant des conseils sur le sujet du produit, et mettre un simple lien en fin d’article. L’essentiel est d’apporter votre valeur.

 Que vous fassiez du MLM ou de l’affiliation, vous devrez vous former. Là encore, il y a aura moins de choses à savoir dans l’affiliation pour atteindre de bons résultats, mais dans tous les cas vous devrez vous former.

 

Ils n’arrivent pas à vendre

MLM vente à domicile

Vendeur, c’est un métier. Alors oui, tout le monde peut devenir vendeur avec beaucoup de travail et des efforts. Mais si vous êtes timide, ça peut devenir une torture. Mais ça peut aussi vous aider à devenir plus à l’aise. Après tout on peut devenir timide et cesser d’être timide si on travaille sur soi. Donc ce n’est pas parce que vous êtes d’un naturel timide aujourd’hui, que vous allez être un mauvais distributeur en MLM.

Mais si vous avez la boule au ventre et que vous ne vous sentez pas bien avant chaque appel téléphonique ou avant chaque réunion de vente, ça peut vous poser un problème. Parce que se faire violence une ou deux fois pour essayer de s’améliorer et d’être plus à l’aise, c’est bien. Mais si chaque jour vous êtes complètement stressé à l’idée de travailler, ce n’est pas la peine.

Vous devez bien dissocier le bon stress (eustress) et le mauvais stress (distress). Le bon stress, c’est quand vous vous apprêtez à faire quelque chose que vous n’avez jamais (ou peu) fait, et qui vous met dans un état d’excitation. Le distress, c’est ce qui pousse des salariés et des chefs d’entreprises à se suicider parce qu’ils ont tellement de pression qu’ils préfèrent mourrir ! Si vous avez du mauvais stress, arrêtez tout de suite.

 Dans le MLM, vous pouvez avoir du bon stress ou du mauvais stress, tout dépend de votre caractère, de vous, mais aussi des autres. Dans l’affiliation, le seul stress que j’ai eu, c’était lors de ma première vidéo. C’était du bon stress pour moi, mais si c’est du mauvais stress pour vous, arrêtez et contentez-vous des articles (c’est déjà excellent).

 

Ils veulent juste recruter

Le point précédent n’était pas une erreur, c’était un fait. Si une personne n’arrivent pas à vendre, c’est bien souvent parce qu’elle est trop timide, ou qu’elle a peur de présenter des produits devant des gens par exemple. Mais là, on va bien parler de l’erreur de NE PAS VOULOIR VENDRE ! Et de vouloir recruter dès le début. Dans le MLM, il faut recruter (comme on va le voir juste après), mais il n’y a pas que ça.

Dans le MLM, il faut aussi penser à vendre. D’ailleurs, dans la plupart des MLM comme Herbalife ou Tupperware par exemple, vous ne pouvez pas recruter tant que vous n’avez pas atteint un certain niveau de ventes personnelles. En même temps, c’est un peu paradoxal de recruter des gens alors qu’on n’a pas vendu nous-même. Et quand la personne nous dit : “Tu fais combien de ventes toi ?”, on répond quoi ? “Oh non je fais que du recrutement !”

J’en parle souvent, mais dans le livre 45 secondes, de Don Failla, on nous explique qu’il suffit de recruter 5 personnes, et de leur montrer comment recruter à leur tour 5 personnes. Sur le papier c’est très bien, on a un réseau de 3905 personnes sur 5 niveaux, c’est super. Mais si personne ne vend, quel est l’intérêt ? Parce que ne gagnera d’argent et tout le monde abandonnera au bout de quelques semaines.

 Le pouvoir de duplication est important en MLM, mais si personne ne vend, il n’y a aucun intérêt ! En MLM traditionnel, il faut jongler entre la vente et le rercrutement, mais aussi la formation. Dans l’affiliation, vous pouvez faire 100% de recommandation, les acheteurs seront directement inscrits au programme et formés directement par le site. Et si le visiteur n’achète rien, il pourra souvent s’inscrire au programme quand même.

 

Ils n’arrivent pas à recruter

Je vous disais que vous deviez avant tout penser à vendre avant de commencer à recruter. Mais sachez qu’on ne peut pas réussir dans le MLM sans recruter, sans dupliquer. J’ai déjà rencontré des personnes dans le MLM me disant qu’elles ne voulaient pas recruter. Et c’est dommage parce que ces personnes étaient plutôt de bons distributeurs, et auraient pu avoir un réseau puissant.

Il faut donc vouloir recruter, mais il faut aussi pouvoir. Quand j’ai commencé dans le MLM en 2008, j’avais 18 ans. Et quand je disais mes objectifs aux personnes que je voulais recruter, il fallait que je sois très persuasif. Parce qu’un jeune de 18 ans qui vous dit qu’elle veut développer un réseau de 100 personnes, ça peut paraître un peu démesuré. Pourtant, 100 personnes dans un réseau ce n’est pas énorme.

Dans le MLM, c’est très difficile de recruter, d’autant plus que les personnes doivent souvent acheter un pack de démarrage pour pouvoir tester et/ou présenter les produits. De mémoire, chez Herbalife mes recrues devaient acheter un premier pack à 200 euros pour pouvoir devenir distributeur. Puis par la suite, acheter un deuxième pack (facultatif) pour tester d’autres produits.

 Il existe des méthodes pour recruter dans le MLM. Formez-vous bien pour pouvoir être à l’aise avec le recrutement. Si vous êtes dans l’affiliation multi-niveaux, vous n’avez pas besoin de vous former au recrutement car les acheteurs sont inscrits automatiquement au programme, et en général il y a la possibilité de s’inscrire au programme sans acheter quoi que ce soit.

 

Ils n’arrivent pas à former

Transmettre son savoir est un métier. Ce n’est pas évident, du tout. Mais ça s’apprend, il y a encore quelques mois, je n’étais pas du tout pédagogue. Quand j’expliquais quelque chose, je partais dans tous les sens, je n’arrivais pas à être clair dans mes explications. Faire des formations audios puis vidéos m’a beaucoup aidé. C’est encore plus formateur que d’écrire des articles ou un e-book.

Dans le MLM, si vous n’arrivez pas à former vos recrues, vous ne pourrez pas dupliquer. Vos distributeurs doivent devenir autonome le plus rapidement possible. Ils ne doivent plus avoir besoin de vous en quelques semaines. Parce que si vous êtes obligé d’accompagner vos filleuls à chaque réunion de vente, vous n’allez pas vous en sortir.

Et puis, vos distributeurs doivent être autonome dans la vente s’ils veulent pouvoir recruter eux-même par la suite. Parce que s’ils arrivent devant une recrue potentielle et qu’ils disent : “je suis venu avec mon parrain parce que je ne sais pas recruter ni vendre moi-même” ça le fait moyen ! Vous risquez de passer à côté de nombreuses ventes et recrutement si vous n’arrivez pas à former vos filleuls.

 Si vous n’arrivez pas à former vos filleuls, vous pouvez leur offrir une formation ou un séminaire. Si vos filleuls sont sérieux, ce ne sera pas de l’argent jeté par les fenêtres. Dans l’affiliation, c’est le site web (si c’est un programme sérieux) qui formera automatiquement vos filleuls avec des articles et des vidéos.

 

Ils abandonnent trop vite

Le MLM et l’affiliation sont souvent présenté comme des manières faciles de gagner de l’argent. Du coup, beaucoup de personnes abandonnent lorsqu’ils voient que l’argent ne tombe pas du ciel sans rien faire. Si vous voulez réussir, quelque soit votre business, vous devrez travailler. Toutes les personnes qui ont eu un grand succès ont commencé par un travail rigoureux.

Dans le MLM, vous devrez travailler pour trouver des clients et les fidéliser, puis pour recruter des filleuls et les former. Ce sont des heures de travail, pendant des mois ou des années afin de gagner un très bon revenu. Comme je vous le disais dans l’article sur les mensonges du MLM, vous ne pourrez pas vraiment gagner un revenu passif dans le MLM, mais vous pouvez très bien gagner votre vie.

Dans l’affiliation multi-niveaux, vous devrez travailler pour créer du contenu. Plus vous avez de contenu, plus vous avez de gains potentiels. Si vous avez 100 articles, vous gagnerez potentiellement plus que si vous avez 3 articles. Beaucoup de personnes abandonnent l’affiliation parce qu’elles ont la flemme d’écrire des articles. C’est quand même dommage, parce que vous pouvez gagner un très bon revenu passif en peu de temps.

 Que ce soit dans le MLM ou dans l’affiliation, vous devrez travailler pour créer votre source de revenus. Mais plus vous travaillerez au début, plus vous serez libre rapidement.
>