🚀 5 techniques d’engagement

Voir la suite

On va maintenant voir 5 techniques d’engagement.

La première chose, c’est la puissance du oui

Il faut savoir un truc : c’est beaucoup plus facile de dire oui que non. Parfois, c’est assez difficile de dire non. En fait, partout, que ce soit en Asie, que en Europe, en Amérique ou en Afrique, peu importe, on est beaucoup plus programmé à dire oui que non.

En général, quand on fait dire plusieurs fois oui à une personne, ce qui n’est pas difficile à faire finalement, on obtient beaucoup plus facilement derrière une acceptation au final.

C’est ce que font certains commerciaux. Certains le font vraiment de façon violente et très commerciale. Ce n’est vraiment pas un truc que je vous recommande.

Dans certaines sociétés et même vous en tant que client, c’est bon à savoir que la plupart des sociétés verrouillent les clients avec ce qu’on appelle la technique de l’entonnoir. C’est-à-dire qu’on va chercher à verrouiller et au bout d’un moment, la personne n’a plus d’autre choix, elle est prise au piège un peu et obligée finalement d’acheter.

Enfin, on n’est pas obligé non plus, parce que la loi protège. Mais en tout cas, il y a vraiment un verrouillage qui est fait et au bout du compte, on est quasiment pris au piège.

Il y a une technique beaucoup plus honnête pour utiliser en fait la puissance du oui, c’est ce qu’on appelle le Yes tag

C’est un truc que vous pouvez vraiment faire. Peu importe que vous vendiez des services ou des produits en ligne, que vous ayez un site e-commerce, que vous vendiez des formations, peu importe, vous pouvez le faire.

Moi, je sais que je l’ai fait sur certaines vidéos de formations et sur certaines vidéos de vente. Ça a très bien marché. Vous commencez votre argumentaire par plusieurs questions qui vont amener un oui dans la tête du client.

Imaginons que vous vendiez une formation sur la transpiration. Par exemple “comment lutter contre la transpiration”. Vous allez pouvoir commencer par un truc. Vous pouvez par exemple commencer par des questions du genre : est-ce qu’il vous arrive parfois d’avoir de la transpiration dans des moments de stress,etc. ? Est-ce que ça vous arrive, même sans effort de commencer à transpirer, et c’est désagréable, tout ça, etc. ?

Ce qui va se passer, c’est que vous montrez aux gens que vous avez compris leur problème finalement. Ils vont se dire : ouais en fait, c’est exactement ma situation à moi. Donc vous montrez aux gens que vous avez compris leur problème. En plus de ça, la personne dit : oui, oui, oui. Du coup, à la fin, ça va être beaucoup plus difficile pour elle de dire non.

C’est fait de façon éthique. C’est-à-dire que vous êtes là et ce n’est pas du verrouillage. En plus, sur Internet, on ne peut pas verrouiller un client comme on le fait en face à face si vous voulez. Donc, il n’y a pas de forcing à la vente sur Internet.

Donc là, dans une vidéo par exemple, vous pouvez vraiment commencer par des yes tag.

Et du coup, après, la personne va déjà continuer à regarder la vidéo, ou à lire le texte ou la page de présentation, parce qu’elle va se dire : c’est fait pour moi. Et voilà, la personne a compris mon problème et donc, elle va continuer à lire. Donc ça, c’est vraiment l’intérêt d’utiliser la puissance du oui. Commencez toujours …

Cette vidéo est un extrait de ma dernière formation, le lien est dans la description, on se retrouve juste derrière.

A tout de suite !

>