Affilié : Ces 10 erreurs vont tuer votre business

Table des matières

Vous faites sans doute de l’affiliation, que ce soit votre activité principale ou une activité annexe, et vous faites peut-être l’une de ces erreurs qu’on va voir ensemble dans cet article. Ces derniers temps j’ai analysé les activités de mes affiliés sur le programme d’affiliation AlfangeCom, et j’ai listé 10 erreurs que font beaucoup d’entre eux. Cet article leur servira à corriger le tir et à avoir de meilleurs résultats, et j’espère que cet article pourra vous aider, même si vous n’êtes pas affilié AlfangeCom !

 

Ne pas connaître les produits dont on fait la promotion

C’est une erreur qu’on a tous fait. Je l’ai faite au début aussi: Faire la promotion d’un produit, d’un service, d’une formation qu’on ne connait pas. On voit ça lorsqu’un blogueur fait un lancement organisé, avec des dates de lancement précise. À chaque fois, de nombreuses personnes font parti des affiliés et recommandent une formation à 3000 euros sans en avoir vu un extrait.

Alors souvent, les affiliés ont vu quelques vidéos gratuites, mais le contenu de la formation derrière peut être de beaucoup moins bonne qualité. En recommandant un produit que vous ne connaissez pas, vous risquez de vous mettre une partie de votre audience à dos, de perdre leur confiance. Je ne vous dis pas d’acheter des dizaines de formations ou de produits…

Mais de faire la promotion SEULEMENT des produits, services et formations que vous avez testé. Au début je faisais cette erreur, mais aujourd’hui je ne fais que la promotion de ce que je connais vraiment, de ce que j’ai utilisé. Je fais beaucoup moins d’affiliation qu’avant, mais elle me rapporte plus car je sais comment en faire la promotion, et surtout : je sais en parler puisque je connais le produit.

 

Se lancer dans 36 programmes d’affiliation

Dans le domaine du marketing multi-niveaux, on déconseille aux personnes d’être membre de plusieurs sociétés de MLM. En affiliation, les gens ont tendance à être inscrit sur 36 programmes en même temps. Et si la vérité se trouvait entre les deux ? Vous la savez, je prône l’affiliation multi-niveaux, fusion entre l’affiliation et le MLM, et je sais qu’il y a du bon à prendre dans ces deux industries.

Le MLM a raison : il ne faut pas s’égarer. Il faut savoir se concentrer sur un programme. L’affiliation a raison : il ne faut pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Selon moi, les deux ont raison, il faut donc faire une moyenne des deux ! S’inscrire sur plusieurs programmes complémentaires MAIS ne pas s’inscrire sur des dizaines de programmes qui n’ont rien en commun.

L’idée, c’est de pouvoir avoir un maximum de cartes en main et proposer une large gamme en affiliation. Mais il ne faut pas aller dans tous les sens, et surtout : vous devez rester cohérent. Si vous faites la promotion de machines de musculation et le lendemain, de balai à vapeur, des gens risquent de ne plus vous prendre au sérieux.

 

[emaillocker]

Faire ses propres images pour Facebook

Alors ça, c’est une erreur que je vois très souvent. De nombreux affiliés me disent qu’ils font leurs propres images pour faire la promotion de mes formations et de mes services. Ça me touche beaucoup qu’ils passent du temps à faire ce genre de chose. Et je dois vous avouer qu’ils ont beaucoup de talent alors que ce n’est pas du tout leur métier pour la plupart.

Mais ça ne leur rapportera rien de faire leurs propres images. Beaucoup d’affiliés passent plusieurs heures par semaine pour faire de jolis montages afin de faire la promotion d’une nouvelle formation. Ça part d’un très bon sentiment, mais ils perdent leur temps. Pendant ce temps, ces affiliés pourraient créer un article, une vidéo YouTube, bref : créer leur contenu.

Et puis, ce qui fonctionne à l’heure actuelle sur Facebook, ce sont les publications multi-vignettes, et les vidéos natives (directement uploadé sur Facebook). Du coup, ça prendrait moins de temps de mettre plusieurs photos pour une publication multi-vignette, ou bien de mettre une vidéo en native. Donc ne perdez plus de temps avec cette tâche qui vous vole votre temps.

 

Publication multivignette Facebook
Publication multivignette Facebook

 

Vidéo native sur Facebook
Vidéo native sur Facebook

[/emaillocker]

 

Faire uniquement la promotion sur sa page Facebook

Une autre erreur que je vois souvent, c’est de faire la promotion d’un produit uniquement sur sa page Facebook. Une page Facebook peut être très intéressante pour développer ses ventes, à condition de créer sa propre valeur (ce qu’on verra juste après). Mais se servir de sa page Facebook uniquement pour partager des liens affiliés, ne servira à rien.

Alors bien sûr vous aurez des clics de gens curieux, parfois même les mêmes personnes qui cliqueront à chacune de vos publications, mais vous aurez peu d’acheteurs. Si Michel n’est pas intéressé par le lien que vous partagez lundi, il y a peu de chances qu’il soit intéressé si vous publiez le même lien jeudi. Vous aurez certes de nouveaux abonnés entre temps, mais finalement assez peu.

Sur un site web ou une vidéo YouTube, c’est différent : vous aurez chaque jour de nouvelles personnes qui tomberont sur votre article ou sur votre vidéo. Et ces gens seront ciblé dans la mesure où ils auront tapé une recherche en lien avec ce que vous proposez dans votre contenu. Servez-vous surtout de votre page Facebook pour fédérer une communauté autour de vous.

 

Ne pas apporter sa propre valeur

Je dis toujours à mes affiliés qu’ils ne sont pas des vendeurs, ce sont des conseillers. Ils ne sont pas là pour faire la promotion de mes produits, ils sont là pour conseiller les gens. Donc si Monsieur Durand n’a pas besoin de ma formation sur les micro-services, il ne faut pas chercher à lui vendre ! Et c’est ça qui est génial dans le métier d’affilié : vous êtes des conseillers.

Plus vous êtes sincère, plus les gens vous feront confiance, et plus vous gagnerez d’argent ! C’est génial non ? Gagner de l’argent en fonction de son honnêteté. Tous les jours, des gens me contactent pour savoir si telle ou telle formation est faite pour eux. Et je leur réponds sincèrement. Je les oriente vers ce dont ils ont besoin. Du coup, ils me font confiance.

Apportez votre propre valeur, que ce soit par des articles sur votre site ou sur d’autres sites, des articles sur Facebook Instant, des vidéos sur YouTube et en native sur Facebook. Vous pouvez aussi apporter votre valeur par des mini-articles en publication Facebook. Et n’hésitez pas à dire ce que vous pensez sincèrement des produits dont vous parlez. Dites le positif ET le négatif !

 

Mettre des liens Bitly

Vous connaissez sans doute Bitly, c’est un site de raccourcisseur d’URL. Certains affiliés utilisent ce service gratuit pour ne pas qu’on voit leur lien affilié. C’est pratique sur Twitter parce qu’il y a un nombre de caractères limités (140), mais très honnêtement, ça ne sert pas à grand chose sur les autres sites. Le risque avec Bitly et les autres raccourcisseurs, c’est que le programme d’affiliation ne vous reconnaisse pas.

C’est-à-dire que Bitly va prendre le lien de la page, et non pas le lien affilié. Du coup, la plupart du temps, les programmes d’affiliation ne sauront pas que le visiteur vient depuis un lien affilié. Et comme je vous le disais, raccourcir un lien n’est pas très important. D’abord parce que beaucoup de gens ne connaissent pas le principe des liens affiliés. Et même s’ils connaissaient, ça ne ferait rien.

Je conseille toujours à mes affiliés de dire clairement qu’ils sont affilié pour tel ou tel programme, mais qu’ils donnent leur avis sincèrement, en étant conseiller et pas vendeur. Et puis, lorsque vous faites une publication multi-vignette sur Facebook, vous ne voyez pas le lien. Quand vous faites un lien dans un article, les gens ne regardent pas l’URL.

 

Passer trop de temps sur Twitter

Twitter, ça ne sert à rien, à part gonfler très facilement son nombre « d’abonnés ». La seule différence, c’est que ce sont des abonnés qui n’achèteront jamais rien. Du coup, vous pouvez partager vos contenus sur Twitter, mais n’espérez pas avoir de résultats ! Vous pouvez en revanche utiliser Twitter pour faire de la veille. C’est-à-dire être au courant de ce qu’il se passe dans votre secteur d’activité.

Personnellement, j’en fais très peu, et je le fais sur mon temps de pause, comme je l’explique dans ma formation sur l’efficacité. Et je vous conseille de faire pareil. Prenez 5 ou 10 minutes par jour pour faire de la veille, pas plus. N’écoutez pas certains « spécialistes des réseaux sociaux », vous dire qu’il faut passer sa journée sur Twitter pour retweeter Jean-Luc qui a écrit un superbe article sur la culture du poireau.

Si vous voulez vous faire des copains virtuels, allez-y, si vous voulez gagner de l’argent, écoutez plutôt les conseils de cet article ! Donc 5 ou 10 minutes sur Twitter, et 0 minute sur les réseaux sociaux professionnels qui ne servent à rien comme Viadeo ou Linkedin. Allez sur ces réseaux sociaux uniquement si vous cherchez un stage dans une grosse boîte où vous ferez du café et des photocopies toute la journée.

 

Commenter tous les blogs et les forums

Les blogs et les forums peuvent vous permettre de faire connaître votre travail, mais comme pour Twitter, je vous conseille de vous réserver des plages horaires de 10 minutes par jour où vous ne ferez que ça. C’est important de le faire au début, mais très franchement, ça ne vous apportera qu’un peu de trafic et de référencement, donc ne passez pas trop de temps dessus.

Ne devenez pas un espèce d’Homme des cavernes, qui passe ses journées sur les forums et les blogs à commenter tous les articles. Commentez 3 ou 4 articles par jour et participez à une discussion par jour, ce sera déjà très bien ! De nombreux affiliés perdent du temps à commenter tous les articles, tous les topics, à essayer de se faire des amis.

Des amis, vous pourrez vous en faire grâce à votre site, à votre page Facebook et à vos vidéos YouTube. Vous allez pouvoir transformer vos visiteurs en amis, mais ne cherchez pas à être ami avec la terre entière. C’est très important de nouer des liens forts avec ses abonnés, mais ils viendront tout seul, ne passez pas vos journées à aller les chercher.

 

Travailler peu

Certains escrocs euh formateurs sur Internet, vous feront croire que c’est très facile de gagner de l’argent en ligne, qu’il suffit d’écrire un article par semaine pour se créer une audience et gagner de l’argent très rapidement. Certains avoueront quand même qu’un article par jour, c’est mieux. En vérité, si vous voulez vraiment réussir sur Internet, vous devrez créer beaucoup plus de contenu !

Dans ma formation sur l’affiliation, je recommande de rédiger 4 articles (de 500 mots) par jour. Si vous écrivez des articles de fond (d’au moins 2500 mots comme cet article), vous pouvez en écrire seulement 2 par jour. Vous pouvez aussi écrire un article de fond + deux ou trois vidéos sur votre chaîne YouTube. Mais ne croyez plus ces charlatans : ce n’est pas facile de gagner de l’argent en ligne.

Ça demande du travail (au début). Bien sûr, une fois que c’est mis en place, vous êtes tranquille. Mais pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, vous devrez travailler. Je vois beaucoup d’affilié écrire leur article du jour, et aller se poser devant un film. Ça, vous pourrez le faire une fois que vous aurez de bons résultats, mais les premières semaines, vous ne devrez pas vous contenter d’un article par jour !

 

Abandonner au bout d’une semaine

Enfin, la plus grosse erreur est celle d’abandonner au bout de quelques jours, quelques semaines ou quelques mois. Souvent, les gens arrêtent parce qu’ils ne se sont pas formé. Ils ont fait toutes les erreurs possibles, qui les ont empêché d’avoir des résultats (les erreurs qu’on a vu dans cet article). Si vous voulez réussir, vous pouvez réussir. Mais à certaines conditions.

Pour cela, il faut se former, en lisant des articles comme celui-ci, en regardant des vidéos, en achetant des formations. Rester motivé au quotidien, et bien sûr : être actif tous les jours. Si vous êtes formé, vous saurez quoi faire (et ce que vous ne devez pas faire), et si vous êtes actif tous les jours, vous obtiendrez des résultats rapides.

Mais ne croyez pas que ce sera facile. Ne croyez pas que vous allez devenir indépendant financièrement en 8 jours parce que vous aurez écrit 8 articles. Bien sûr ça peut aller vite, surtout avec l’affiliation multi-niveaux. Mais ce sera certainement un peu plus difficile que ce que vous vous êtes imaginé. Mais est-ce que vous devez baisser les bras ? Non ! Croyez en vos chances de réussir, vous pouvez le faire !

 

Découvrez maintenant comment éviter plein d’autres erreurs !

J’ai créé un pack de toutes mes formations pour permettre à des personnes intéressé par l’affiliation et le fait de gagner sa vie sur Internet, de pouvoir se former sans se ruiner. D’autres formations comme celle-ci existent, mais sont souvent faites par des gens qui viennent de lancer, ou bien par les mêmes personnes qui vous disent d’écrire 1 article par jour pour devenir riche en 8 jours.

Ce n’est pas ma conception des choses. Je veux permettre aux personnes réellement motivées comme vous, d’avoir accès à des informations précieuses pour leur business. Pour éviter de faire les mêmes erreurs que j’ai faite au début. Dans ces formations, on va bien au delà de ce qu’on a pu voir dans cet article. En entre dans le fond des choses, avec des techniques, des astuces, des conseils.

Je n’aime pas le blabla, je n’aime pas le théorique. C’est pour cette raison qu’il n’y a que du concret dans ces formations que vous pouvez découvrir ici. Si vous avez envie de réussir sur le web, ce pack de formation pourrait bien vous aider. Et si vous avez lu cet article jusqu’ici, c’est sans doute parce que vous avez la motivation nécessaire pour réussir !

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A