10 objections dans l’affiliation MLM (et réponses types)

epa03910744 A stork perches on a stop sign near Immerath, Germany, 15 October 2013, before continuing his journey to search for his favourite food targets - mice, frogs and other small animals. EPA/FEDERICO GAMBARINI

Voir la suite

Quand on fait du MLM (Multi Level Marketing) ou de l’affiliation multi-niveaux, on entend souvent les mêmes phrases, les mêmes objections. Sachez que toutes ces objections ont des réponses types. Je vais vous donner mes réponses types dans cet article. Mais d’abord, sachez que vous ne convaincrez pas tout le monde. La majorité des personnes resteront toujours avec leurs certitudes, et n’avanceront jamais dans la vie. Mais certains ne connaissent pas. C’était mon cas quand j’ai découvert le MLM à 18 ans.

 

C’est de la vente pyramidale

Commençons par deux choses qu’on a vu hier : la vente pyramidale et les chaînes de Ponzi. Pour beaucoup de gens, le MLM, c’est forcément de la vente pyramidale et/ou une chaîne de Ponzi. En fait, les gens ne font pas du tout la distinction entre MLM, vente pyramidale et chaîne de Ponzi. Et c’était l’objet de l’article d’hier donc je ne vais pas y revenir dans les détails.

On va juste voir dans un premier temps comment montrer à une personne que notre opportunité n’est pas un système pyramidal. Comme nous l’avons vu hier, dans un système pyramidal, il n’y a pas vraiment de produit, en tout cas le produit à une toute petite place. Donc si vous ne parlez pas du tout du produit mais seulement du plan marketing, vous allez éveiller les soupçons.

Bien entendu le plan marketing est extrèmement important en MLM, tout comme le salaire est très important pour un salarié. Mais le produit est très important, que ce soit en affiliation MLM ou en MLM traditionnel. Pour que l’opportunité soit intéressante, il faut avant tout qu’il y ait un bon produit/service/formation, et que le plan de compensation soit bon.

 

Je vais t’expliquer très rapidement la différence entre le MLM et la vente pyramidale. La vente pyramidale est interdite parce qu’elle repose sur un faux produit, et avec une système de rémunération à niveaux illimités. Dans le MLM, il y a une vraie offre, et le plan de rémunération est très clair.

 

C’est une chaîne de Ponzi

Plus rare : les personnes qui vous diront que votre opportunité est une chaîne de Ponzi. lors dans certains cas ils peuvent avoir raison. Ces derniers temps, j’ai souvent dit à des personnes qui étaient inscrites à des revshares (régies publicitaires où on achète des “coupons”) qu’ils étaient dans des chaînes de Ponzi. Ceux à quoi ils me répondaient quelque chose comme “va te fèr enkulé toi”. 

Donc si vous êtes dans ce genre de business, arrêtez, vous ne gagnerez que quelques centaines d’euros pendant 18 mois maximum, et vous risquerez d’en perdre par la suite. En revanche, si vous êtes dans un business honnête, à ce moment là vous devez vous défendre et prouver à la personne que vous n’êtes pas dans une chaîne de Ponzi.

C’est encore plus simple que de prouver que vous n’êtes pas dans un système pyramidal, et vous savez pourquoi ? Parce que dans un système de Ponzi, il n’y a de vrai produit. Les organisateurs font croire aux membres qu’ils investissent dans quelque chose et qu’ils vont toucher des intérêts très élevés. En fait, les “intérêts” sont payé par les nouveaux membres. Chez Profits25 et compagnie, ce sont des “coupons”.

 

Je t’explique rapidement ce qu’est une chaîne de Ponzi : c’est un système dans lequel les membres font croire en un investissement qui va rapporter des intérêts. En réalité, ces “intérêts” c’est l’argent des nouveaux membres qui ont acheté le produit fictif. Là, tu vois bien qu’il y a une vraie offre ?

 

Seulement quelques personnes au top gagnent de l’argent

Dans un système de vente pyramidale, les premiers arrivés gagnent forcément plus que les suivants, puisqu’ils gagnent sur TOUT le réseau, et pas sur un nombre défini de niveaux. Ça, c’est illégal. Dans une chaîne de Ponzi, les premiers membres sont quasiment sûr de toucher des “intérêts” parce que les organisateurs de la chaînes vont réussir à trouver de nouveaux pigeons au début.

En revanche, dans un système légal de MLM, ce n’est pas parce que vous vous lancez au début que vous gagnerez forcément de l’argent. Ce n’est pas parce que vous vous lancez au départ que vous gagnerez plus que ceux qui se lanceront un an plus tard. Par contre, c’est vrai que se lancer au démarrage d’un concept offre plus de chances de parrainer des filleuls qui ne connaissent pas encore l’opportunité. C’est logique.

C’est vrai que c’est plus facile de trouver des tas de personnes intéressées par l’opportunité les premières années puisque personne ne connait. Mais regardez Herbalife. J’ai découvert cette opportunité en 2008 alors que ça a été fondé en 1980 ! Et des gens sont devenus de grands leaders mondiaux en seulement quelques mois, en se lançant dans les années 2000. Une preuve que c’est un système légal.

 

Dans les systèmes illégaux, tu as raison, les personnes qui se sont lancé au début sont au sommet de la pyramide ou de la chaîne et gagnent forcément plus que ceux qui se lancent au début. Mais dans les business légaux comme celui que je te présente, quelqu’un qui se lance aujourd’hui peut dépasser dans 6 mois quelqu’un qui est là depuis des années !

 

Je ne veux pas investir mon argent

Quand j’ai commencé Herbalife, je devais m’acheter un pack de démarrage contenant des produits de tests et des produits de démonstration. Pour beaucoup de gens, payer pour débuter une activité est “choquant”. Moi je trouvais ça normal de tester des produits avant d’en faire la démonstration. Je trouvais normal de connaître les produits avant d’en parler.

Les gens qui sont choqué par ça, ne sont pas des entrepreneurs dans l’âme. Un entrepreneur n’hésitera jamais à investir s’il sait qu’il va pouvoir rentabiliser son investissement derrière. Et puis franchement, acheter un pack à 200€ ou un abonnement à un service, est-ce que c’est beaucoup comparé à l’ouverture d’un magasin, d’un salon de coiffure, d’une boucherie, d’une société avec un local ? Non !

Mais j’avais très souvent cette objection. On me disait “c’est hors de question que j’investisse pour avoir le droit de travailler”. Moi j’avais 18 ans, je ne savais pas trop quoi répondre. Mais avec le temps, j’ai évolué, j’ai commencé à savoir répondre de manière intelligente et convaincante. Et c’est là que j’ai fait mes premiers recrutements.

 

Regardez les plus grosses fortunes de la planète. Essayez de trouver quelqu’un qui n’a jamais investi. Vous n’en trouverez aucun, et vous savez pourquoi ? Parce que ce sont tous des entrepreneurs. Des gens qui ont investis leur temps, leur argent, qui se sont formés, et qui ont fini par atteindre des résultats extraordinaires.

 

Je n’ai pas le temps

Ce n’est pas uniquement un problème en MLM cette objection. Mais à partir du moment où on parle de créer un business, cette put**n de phrase revient TOUJOURS ! Toutes les semaines, on me dit au moins une fois “Tu as de la chance de pouvoir vivre de ton business !”, ce à quoi je réponds que j’ai travaillé pour ça, que je me suis formé, que j’ai investi mon temps et mon argent.

Et souvent, j’enchaîne en proposant d’aider la personne à créer son business. 9 fois sur 10, j’ai cette réponse : “Oh bah tu sais moi j’ai pas le temps”, suivi d’une excuse bidon du style “avec les enfants, le ménage dans la maison et tout”. Et quand je connais un peu la personne, je suis obligé de penser à tous ces moments où la personne est passive devant la télé, devant la pub, où elle ne fait rien.

Par jour, on passe en France en moyenne 50 minutes dans les transports domicile-travail / travail-domicile. Toujours en France, on passe en moyenne 3h30 devant la télévision. Et j’imagine pas mal de temps devant Facebook ou devant les photos de chats qui se cassent la gueule. Est-ce qu’il n’y aurait pas du temps à libérer pour créer un business ?

 

Tu regardes un peu la télé le soir ? J’imagine aussi que tu vas un peu sur Facebook, que tu joues un peu aux jeux vidéos (sur portable ou sur console). Si tu libérais un peu de ce temps tous les jours pendant 2 mois seulement, tu pourrais créer un business qui changerait ta vie. Juste une ou deux heures par jour pendant 2 mois pour changer de vie !

 

Je ne suis pas un vendeur

Sachez que le MLM, et l’affiliation MLM est un métier de conseiller, pas un métier de vendeur. Ça me fait toujours rire quand j’entends “Michel est le meilleur vendeur de notre compagnie de MLM”. Quand j’entends ça, je sais que c’est une petite société qui ne décollera jamais vraiment. Parce que pour réussir dans le MLM, il faut conseiller les gens.

L’affiliation est souvent appelé “marketing de la recommandation”. Et je trouve ça assez juste. Quand je reçois des mails de grandes sociétés qui viennent de se mettre à l’affiliation en créant leur programme sur une plateforme, et qu’ils appellent leurs affiliés “vendeurs”, je me dis qu’eux non plus n’ont rien compris. D’ailleurs, je pense que ces sociétés se casseront la gueule dans quelques années.

J’en avais parlé dans un article où je disais que les grandes sociétés ne prenait pas du tout le virage de l’affiliation, alors que c’est l’avenir de la “vente”. Le métier de commercial sera mort dans quelques années pour laisser place au métier d’affilié. Et je pense, d’affilié multi-niveaux. 90% des ventes se feront par les affiliés sur Internet. Et les seuls “vendeurs” qui resteront, seront les conseillers MLM. C’est eux qui feront les 10% restant.

 

Justement ! Les gens n’aiment pas qu’on leur vende quelque chose, ils aiment qu’on les conseille. Ceux qui ont les meilleurs résultats dans le MLM ne sont pas des commerciaux ou des vendeurs, mais des conseillers, et même plus : des amis !

 

Je n’y connais rien en MLM/affiliation multi-niveaux

En général, cette objection est plutôt bon signe ! Ça veut dire que la personne aimerait se lancer, mais qu’elle ne se sent pas capable de réussir. Avec ce genre de phrase, vous devez avant tout rassurer la personne, lui montrer que vous plus, vous n’étiez pas un expert du MLM quand vous vous êtes lancé. N’hésitez pas à lui parler de vos erreurs du début, et de vos résultats de maintenant.

Et expliquez à cette personne que vous êtes  là pour lui éviter de faire les mêmes erreurs que vous avez faites. Parce que c’est ça, le but d’un parrain : montrer ce qu’il faut faire ET ce qu’il ne faut pas faire. C’est une relation gagnant-gagnant. Plus le parrain forme son élève, et plus les deux obtiendront des résultats ! Donc rassurez bien la personne sur ce point.

Vous pouvez aussi lui dire que la société forme ses distributeurs/affiliés. Si vous faites parti de l’un de mes programmes par exemple, vous pouvez dire aux personnes que nous formons les personnes pour qu’ils obtiennent les meilleurs résultats. Et nous focaliserons de plus en plus d’efforts pour la formation de nos membres.

 

Cite-moi une chose que tu savais faire avant d’en faire la première fois ! C’est tout à fait normal de ne pas savoir au début, et c’est justement pour ça que je suis là. Je serais ton parrain : je te montrerais ce que tu dois faire et ne pas faire pour avoir les meilleurs résultats. Plus tu réussis, plus je réussis, donc saches que je ferais tout pour que tu réussisses !

 

Je n’ai pas de liste de contacts

Dans le MLM, on croit souvent que seul le marché chaud compte. C’est vrai que ça peut aider, mais on peut réussir sans ! Et dans l’affiliation multi-niveaux, on pense parfois qu’il faut déjà avoir un blog avec une liste d’abonnés pour réussir. On peut démarrer de zéro, sans liste, et se faire sa liste au fur et à mesure. En MLM traditionnel, on se fera sa liste de clients en prospectant (ce qui est parfois difficile).

En affiliation, on fera sa liste de prospects grâce à son site (entre autre), ce qui est nettement plus facile, et plus encourageant. Donc si une personne vous dit qu’elle n’a pas de liste de contacts, rassurez-la. Là encore c’est plutôt bon signe quand la personne vous dit ça. Ça prouve qu’elle aimerait se lancer, mais qu’elle ne sait pas trop par où commencer.

Et si elle vous dit ça, c’est aussi sans doute parce qu’elle connait un peu le monde du MLM et l’importance du marché chaud. Parce que peu de personnes vous diront ça. Seulement des personnes qui ont déjà un peu d’expérience, ou qui connaissent des gens qui ont fait du MLM. C’est déjà un bon point et vous pouvez jouer dessus.

 

Ah ! Je vois que tu connais l’importance du marché chaud ! Mais tu sais, la liste de contacts n’est pas si indispensable. Tu la feras au fil du temps, tu la développeras. De toute façon je suis là pour t’accompagner.

 

J’ai essayé et ça n’a pas fonctionné

Certaines personnes ont déjà fait du MLM, ou pensent en avoir fait. Parce que dans le lot, certains auront fait de vrais MLM, d’autres se seront fait escroquer par Profits25, GetEasy et j’en passe. Donc tenez-vous au courant des sociétés légales, mais aussi des sociétés illégales, des chaînes de Ponzi. Commencez par demander dans quelle société la personne était, pour pouvoir donner votre avis.

Si la société était sérieuse, demandez pourquoi ça n’a pas fonctionné. Et si la société était une chaîne de Ponzi ou ce genre de choses, rassurez-la en disant que c’était une société illégale avec un système de Ponzi, et qu’elle a bien fait d’arrêter. Attention : Dans le cas où la personne aurait échoué dans une société légale, ne dites pas que tout était de la faute de la société.

Par contre, si c’était une société illégale, prenez la défense à 100% de la personne en lui montrant que vous n’aimez pas ce genre de “sociétés” qui salissent l’image de votre profession. Servez-vous des points 1 et 2 pour montrer que vous n’êtes pas une société de vente pyramidale ou de chaîne de Ponzi, et que votre opportunité est totalement légale.

 

Ah oui ? Tu as essayé dans quelle société ? (Réponse). D’accord ! Est-ce que ton parrain t’a bien expliqué comment faire ? (Réponse). La société t’a formé ou pas du tout ? (Réponse). En tout cas sache que dans cette société tu as formé à la base par la société et par moi-même. Et ensuite, tu n’es pas lâché dans la nature, la société et moi-même sommes là pour t’aider quand tu en as besoin.

 

J’ai déjà une activité (salarié ou entrepreneur)

Souvent, cette phrase est la suite de “j’ai pas le temps”. Donc vous avez déjà eu quelques éléments de réponse dans ce point un peu plus haut. Mais on va quand même revenir sur le fait d’avoir déjà une activité salarié ou en tant qu’entrepreneur. Dans le MLM, on commence souvent par un complément de revenu. C’est-à-dire que souvent, le but au départ est de gagner 400, 500€ par mois.

Dans l’affiliation multi-niveaux, “l’installation” d’un business rentable prend 1 ou 2 mois. Comme je le disais plus haut, en 1 à 2 heures par jour, pendant 1 à 2 mois, vous pouvez créer un business rentable pour le reste de votre vie. Donc même si pendant 2 mois il faut se sacrifier (travailler 2 heures par jours sans rien gagner ou presque), le jeu en vaut la chandelle.

Parce que peu de gens se sacrifient comme ça. La plupart des gens veulent des résultats immédiats. Et ça les choque (là encore), de devoir travailler pendant deux mois sans rien gagner, ou juste gagner quelques commissions. Mais si vous tombez sur des personnes courageuses et motivées, elle n’y verront pas d’inconvénient. Ce qu’elles verront, c’est la suite : gagner de l’argent en automatique tous les jours.

PS : Dans certaines opportunités comme AlfangeLink, il faut même avoir un business à côté. Puisque AlfangeLink est un annuaire en ligne pour faire la promotion de son business.

 

D’accord, super ! Et tu travailles combien d’heures par jour ? Parce que tu sais, avec 2 heures par jour de travail, tu peux monter un véritable business en 2 mois, si tu as les bons conseils. Tu serais prêt à travailler 2 heures par jour pendant 2 mois seulement pour avoir des résultats toute ta vie ?

 

Je vous souhaite tous mes vœux de réussite dans votre business !

Amicalement, David.

1 Comment

Submit a comment

You have to agree to the comment policy.

WordPress spam bloqué par CleanTalk.