Quels produits vendre dans sa boutique en ligne ?

Voir la suite

Il est un point crucial qui fait la différence entre les sites marchands gagnant véritablement de l’argent et les autres : les articles proposés. Comme dans une boutique traditionnelle, les gammes de produits et la popularité de ces derniers font qu’ils se vendent plus ou moins bien. Mettez toutes les chances de votre côté en choisissant avec discernement une catégorie de produits qui génère un fort potentiel de ventes. C’est en effet la question récurrente des créateurs de sites de vente en ligne : quels articles marchent le mieux en termes de vente ? Dispose-t-on de statistiques fiables et récentes pour être sûr de ne pas se tromper ? Hormis les chiffres du e-commerce, comment adapter son business model aux produits qui correspondent aussi à ses goûts et à ses connaissances ? Laissez-nous vous aiguiller et vous proposer une technique que vous pouvez mettre en pratique pour choisir au mieux vos produits en accord avec votre stratégie de vente.

 

Qu’est-ce qui se vend le mieux sur Internet ?

Si l’on prend le temps de disséquer les détails de progression fulgurante du e-commerce ces dernières années, certaines catégories de produits occupent la tête des ventes. Parmi ces dernières on trouve les vêtements, les produits high-tech, les articles de sport et les voyages.

Mais créer une boutique généraliste vous expose à une forte concurrence, c’est pourquoi il est préférable de se spécialiser dans un type d’article précis à l’intérieur de ces catégories principales. Les internautes pensent qu’ils seront mieux servis par un spécialiste et, en effet, c’est souvent le cas. Se spécialiser permet aussi d’avoir à affronter moins de concurrence et de figurer plus en avant dans les résultats de recherche.

Lorsqu’on parle de high-tech, qui englobe un grand nombre d’articles différents, se spécialiser permet d’inspirer confiance et de fidéliser une clientèle recherchant des articles ou des marques auxquels elle est attachée. Des utilisateurs convaincus de produits Apple se fournissent uniquement en matériel informatique de la marque à la pomme ; ils sont prêts à mettre plus cher pour des produits qu’ils pensent être plus ergonomiques, plus design, plus sécurisés, etc. De même les accessoires de cette marque, plus rares, sont aussi très demandés et donc plus onéreux. Mais Apple n’est pas la seule marque en vogue : du côté asiatique, d’autres géants comme Huawei, Samsung, etc. représentent une grande part de marché et fabriquent aussi des accessoires dédiés. 

Le même phénomène existe pour les vêtements et tous les autres produits. La renommée de la marque, son caractère tendance, fait qu’elle se vend beaucoup mieux que d’autres. S’il vous est possible de connaître précisément quelles sont les marques qui fonctionnent bien, les phénomènes de mode sont quant à eux beaucoup plus difficiles à suivre en temps réel.

Pour savoir quels sont les produits dans le vent, il existe des outils disponibles sur Internet comme Google Trends qui peuvent être utilisés pour voir quelle est la popularité d’articles ou de marques par rapport au nombre et à la fréquence des recherches effectuée par l’intermédiaire du célèbre moteur. Nul n’est besoin de préciser que ce dernier, de loin le plus utilisé, est le plus représentatif en matière de recherches sur Internet…

 

Quels produits rapportent le plus d’argent ?

Contrairement à ce que l’on croit généralement, ce ne sont pas forcément les articles les plus volumineux et chers qui se vendent le plus et qui sont susceptibles d’apporter les marges les plus conséquentes. Au contraire, les marges les plus intéressantes se retrouvent plutôt dans les accessoires et les consommables, les acheteurs étant généralement moins « regardants » sur les prix et  prêts à dépenser un peu plus pour un adaptateur ou une cartouche d’imprimante que pour l’achat d’un nouvel ordinateur portable. Dans ce dernier cas, les acheteurs avisés se renseignent, comparent les prix. La concurrence acharnée que se livrent les différents acteurs de la vente en ligne fait baisser les prix et aussi les marges des revendeurs.

 

Une étape importante : déterminer quels sont vos points forts

Pour bien vendre et conseiller les clients, vous serez amené à faire usage de vos connaissances personnelles quels que soient les produits que vous proposez. Une personne douée pour la mode et intéressée par les vêtements ne se débrouillera pas forcément pour vendre des articles de bricolage, il s’agit d’une évidence.

Avant de vous lancer, assurez-vous que vos compétences sont à la hauteur de vos ambitions, le client auquel vous accordez du temps pour lui expliquer les caractéristiques ou le bon fonctionnement d’un produit sera certainement un client qui reviendra un jour. Les « réponses bateau » passent mal. Faire ses achats auprès d’un vendeur qui ne se tient pas au courant ou qui ignore comment résoudre les différents problèmes qui peuvent se poser lors de l’utilisation d’un produit présent dans son catalogue en ligne n’est pas prêt de revoir de sitôt le client potentiel dans sa boutique en ligne.

Vos compétences mises à part, il faut que les meilleurs articles soient présentés de la meilleure façon possible sur la meilleure plateforme de e-commerce qui soit. Nous vous suggérons donc d’utiliser un système de vente en ligne performant, stable, sécurisé et facile à utiliser. Shopify, un des leaders du commerce en ligne, correspond à cette description. Vous pourrez dans cet environnement très intuitif trouver tout ce qu’il vous faut pour présenter au mieux vos différents articles. Une belle boutique en ligne soignée, sans fautes d’orthographe et présentant les articles que vous recherchez par-dessus tout (avec les descriptions correctes et complètes), voilà de quoi faire « craquer » n’importe quel internaute en faveur de vos produits !

 

Conclusion

Pour bien vendre sur Internet, les créateurs de boutiques en ligne doivent se forger leurs propres niches où la concurrence est moindre et les perspectives de réaliser des marges intéressantes plus importantes. Il faut aussi savoir se renouveler, les produits tendance ne le sont qu’un temps pour être remplacés ensuite par d’autres. En outre, il n’est pas recommandé de vendre des produits que l’on ne connaît pas bien ou pour lesquels on ne nourrit pas d’intérêt spécial.  Les valeurs sûres, le bio et le naturel constituent en revanche de bons choix pérennes.

1 Comment

Submit a comment

You have to agree to the comment policy.

WordPress spam bloqué par CleanTalk.