Choisir le thème de son site, et donc son domaine d’expertise est une étape importante dans la construction d’un business. C’est un choix qui changera au moins vos trois ou quatre prochaines années. Si vous choisissez un thème et que vous regrettez au bout de six mois, vous aurez peut-être perdu ces six mois. En revanche si vous optez pour une thématique et que ça vous plaît, vous prendrez du plaisir à travailler et tout sera plus simple pour vous dans votre activité, quelle soit à temps complet ou à temps choisi.

Cet article est un court extrait de notre guide « Créer un business qui cartonne en 15 jours« , que vous pouvez découvrir ici.

 

Être prêt à investir son temps et son argent

Pour réussir dans un domaine et s’y impliquer vraiment, il faut être prêt à y investir son temps et son argent. C’est à mon avis la première chose que vous devez vous demander : « Est-ce que je suis prêt à passer beaucoup de temps à me former, et éventuellement acheter des choses qui me permettraient d’en savoir un maximum comme des livres ou des formations ? », si la réponse est non, c’est que vous n’avez pas trouvé la thématique qui vous plaît vraiment. Dans ce cas prenez une feuille et un stylo et notez les dix thèmes qui vous passionnent le plus, tant que vous n’avez pas dix thèmes, vous ne passez pas à autre chose. Dès que vous avez dix thèmes, posez-vous la question précédente pour savoir si vous êtes prêt à dépenser de l’argent et beaucoup de temps pour chacun des thèmes et entourez ceux que vous conservez.

Lorsque je me suis lancé dans mon entreprise, j’ai lu des dizaines de livres, j’ai acheté des livres électroniques pour en savoir un maximum sur le sujet, j’ai lu des articles de blogs et j’ai participé à des forums où j’essayais de prendre le maximum d’informations. Si un thème vous intéresse vraiment vous pourrez en manger tous les jours sans être gavé. Je parle de marketing dix heures par jour et ça ne me saoule pas. En revanche si j’avais choisi une autre thématique comme l’art contemporain, j’aurais tenu une semaine ou deux, pas plus. Ne soyez pas comme ces gens qui vont au travail en se disant « pffff vivement la fin de la journée ! », j’ai déjà vécu ça et je peux vous dire que c’est horrible comme sensation. Le travail devrait être un plaisir comme dormir ou manger, choisissez donc bien votre thème.

Lisez aussi :  Freelance : Comment fixer vos prix ?

Choisir le thème de son site

Être passionné ou intéressé

Après avoir répondu à la question précédente pour chacun des thèmes et après avoir supprimé certains d’entre eux, posez-vous la question : « Suis-je vraiment passionné par ce domaine ? ». Si vous êtes totalement novice c’est un peu plus difficile de répondre à cette question mais vous devez quand même savoir si tel ou tel thème vous intéressera suffisamment pour pouvoir en faire votre activité, quelle soit principale ou secondaire. Si vous n’êtes pas intéressé plus que ça vous le verrez rapidement de toute façon, vous commencerez à lire un livre sur le sujet et à vous dire « ouais, non en fait non ! ». Ne vous mentez pas, si ce n’est pas votre truc ce n’est pas grave, vous pourrez juste à la rigueur créer un petit site de niche avec une vingtaine de page et le rentabiliser par des liens d’affiliation par exemple.

Logiquement il devrait vous rester trois ou quatre thème sur votre fiche grand maximum. Installez-vous confortablement et imaginez-vous travailler sur chaque thème toute une journée. Si vous souriez en vous imaginant travailler sur un thème, conservez-le, et si à l’inverse vous vous ennuyez déjà, supprimez-le immédiatement ! Lorsque j’avais fait ma liste de thème, il y avait la musique, parce que j’aime la musique et que j’en écoute souvent. Et puis je me suis imaginé écrire tous les jours sur le thème de la musique, et même en m’imaginant écrire sur un style de musique que j’aime particulièrement, je ne me voyais pas heureux. J’ai donc supprimé la musique de ma liste à cette étape et je ne regrette pas, sinon KaliPub ne serait peut-être pas né et je ne serais pas en train de vous raconter ma vie !

Choisir le thème de son site

Sortir du lot

Une fois que vous avez rayé les thèmes dans lesquels vous ne vous voyez pas, il doit vous rester un, deux ou trois thèmes logiquement, ou alors vous êtes vraiment passionné par plein de choses ! Vous allez maintenant prendre vos thèmes et réfléchir à des niches qui pourraient intéresser des personnes et sortir du lot. Cette étape va se passer en trois temps (ce point et les deux suivants). Dans un premier temps vous allez lister pour chaque thème, trois ou quatre niches qui vous intéresseraient. Ne cherchez pas à savoir pour le moment si ça plairait aux gens, cherchez à savoir si vous, vous seriez intéressé pour en parler souvent. Vous allez surement avoir du mal à trouver des niches, c’est une étape assez difficile parce que nous ne sommes pas habitué à entendre parler de marché de niche.

Lisez aussi :  Pourquoi j'ai supprimé mes comptes Viadeo et Linkedin

Alors prenons un exemple, vous avez choisi le thème du sport parce que vous êtes plutôt d’un naturel sportif et qu’avoir un blog sur le sport ce serait quand même bien cool selon vous ! Le problème c’est que des blogs sur le sport, vous pouvez aller voir sur notre ami Google, il y en a à foison. Demandez-vous quel est votre sport préféré, celui dans lequel vous vous débrouillez pas trop mal et dans lequel vous prenez du plaisir à jouer et à en parler. Vous avez donc listé le badminton, le volley-ball et le basket, très bons choix ! Pour le moment vous n’allez pas chercher à cibler plus que ça, nous verrons ça ensuite. Mais déjà vous savez à peu près sur quoi va porter votre blog ou votre site. Nous allons maintenant passer à la sélection finale en deux étapes.

Choisir le thème de son site

Analyser la concurrence

Nous avons donc un thème : le sport avec trois thématiques plus précises (ou niches) qui sont : le volley, le badminton et le basket. Si vous avez plusieurs thèmes ce n’est pas grave, au contraire vous aurez plus de choix. Nous allons maintenant aller sur Google (si un jour Google n’est plus le leader du marché avec 92% de part de marché, choisissez le principal moteur de recherche). Vous allez taper entre guillemets « site basket » et « blog basket », notez les deux nombres de résultats Google sur votre fiche. Sur la liste des résultats vous allez voir écris le nombre de résultat pour cette recherche. Faites la même chose pour vos différentes niches et voyez sur le quel terme il y a le moins de résultats. Moins il y aura de résultats, mieux ce sera pour vous faire une place en première page de Google et des autres moteurs de recherche.

Imaginons qu’il y ait 11.000 résultats pour le badminton, et 35.000 résultats pour le basket, vous allez déjà avoir une idée plus précise de la concurrence. Dans les deux cas vous allez réellement pouvoir vous faire une bonne place en première page, mais comme je le disais : moins vous aurez de concurrence, mieux ce sera. N’hésitez pas à faire des recherches en rapport avec votre niche comme « apprendre à jouer au badminton/basket/volley », sans les guillemets cette fois. Vous pouvez faire une liste d’une dizaine d’article que vous pourriez écrire sur chacunes des niches et voir laquelle est la moins concurrentielle. Si vous trouvez un blog ou un site avec des tonnes d’articles très pertinents sur un des sujets, dites vous que vous aurez beaucoup de mal à lui faire de l’ombre.

Lisez aussi :  Défi : 2 articles par jour pendant 30 jours

 

Envisager le potentiel client

Pour cette partie on va se servir de notre cerveau, des moteurs de recherche, et des forums thématiques. Notre cerveau car nous allons lister des « problèmes » que pourraient rencontrer des gens sur cette thématique. Pour chaque niche il faudrait faire une liste de 10 problèmes ou questions comme « Quelle raquette acheter pour le badminton » ou « Quel entraînement faire au basket », mes exemples sont bidons mais vous voyez de quoi je veux parler ! Si vous tombez sur des forums où des personnes posent ce genre de questions c’est plutôt bon signe, ça voudrait dire qu’aucun site facilement trouvable sur Google ne répond correctement à ces questions. Là encore si vous voyez qu’un site monopolise l’attention en répondant à tout, je vous suggère de ne pas choisir cette niche.

Dans une niche vous ne devez pas avoir besoin de vous faire une place, ça doit être un terrain vague sur lequel vous vous posez en premier en essayant de construire le plus gros chateau possible pour que vos futurs concurrents qui essayeront de vous déloger, soient le plus loin possible ! Une fois que vous avez choisi votre niche, vous devez vous demander comment rentabiliser votre futur site. Vous aurez remarqué que je ne dis pas monétiser, mais rentabiliser. La différence ? Rentabiliser veut dire manger et monétiser veut dire picorer des miettes quand il y en a. Vous ne gagnerez rien en mettant une bannière de pub sur votre site. Vous devez donc réfléchir à comment gagner de l’argent avec ce futur site. Et pourquoi pas comment gagner un maximum d’argent en un minimum d’efforts.