5 types de contenus à consommer pour devenir un EXPERT

Voir la suite

Pour devenir un spécialiste dans un domaine, vous n’avez pas l’obligation d’entrer dans une école spécialisée et de payer des frais de scolarité élevées. Alors bien sûr si vous souhaitez devenir chirurgien ou psychologue, ou tout autre profession réglementée vous devez passer les diplômes ou les concours nécessaires. Sinon, vous pouvez très bien vous former par vous-même avec du contenu de qualité, à moindre coût et en moins de temps qu’en suivant de longues études. Nous allons voir ensemble quel contenu consommer pour devenir un connaisseur, voire même un expert !

Cet article est un court extrait de notre guide “Créer un business qui cartonne en 15 jours“, que vous pouvez découvrir ici.

 

Lire des articles de blog

La première chose que vous pouvez lire pour enrichir vos connaissances est de lire tous les jours des articles de blog. Vous trouvez ça difficile à appliquer ? En fait c’est très simple : au début vous allez chercher une dizaine de bons blogs sur votre thématique proche ou sur la catégorie de votre thématique et vous allez vous abonner sur Facebook ou à leur newletter, par la suite sur les dix vous allez voir que cinq d’entre eux se dégagent et vous apportent un contenu riche en information. N’hésitez pas à commenter ses articles et à les partager pour montrer au blogueur que vous avez apprécié son travail et pour publier un contenu intéressant pour vos amis ou pour vos propres abonnés. En effet c’est assez sympa de partager des contenus qui ne sont pas uniquement de soi, vos abonnés se diront que vous cherchez avant tout à les enrichir d’infos.

Sur la thématique du marketing je suivais au départ une bonne vingtaine de blogs, et maintenant je n’en suis que deux ou trois. La raison ? La plupart des autres blogs passaient leurs temps à envoyer des e-mails pour vendre des formations à plus de mille euros pour un contenu pas plus riche qu’un simple e-book. J’ai donc arrêté de les suivre pour me consacrer à lire des articles vraiment intéressant, avec des blogueurs qui connaissaient ce dont ils parlaent et qui ne cherchaient pas à vendre tous les jours. Et au final ce sont eux qui gagnent le plus d’argent avec leur activité ! Pour perdre un minimum de temps il est bien que vous soyez abonné comme je vous le disais, ou au pire que vous mettiez ces sites dans vos favoris pour aller y jeter un œil fréquemment.

Consommer du contenu

Lire des livres électroniques (e-books)

Les livres électroniques sont souvent moins cher que les livres papiers, c’est pour ça que je vous disais de commander surtout des e-books, mais lire des livres, qu’ils soient électroniques ou papiers sont souvent des mines d’informations à appliquer directement ou après quelques petits ajustements. J’ai lu beaucoup de livres sur le sujet du marketing pour en savoir un maximum, mais aussi pour le plaisir parce que j’aime lire sur ce thème. Vous ne pouvez pas vous permettre d’acheter plusieurs livres ou e-books par mois ? C’est normal, dans ce cas vous pouvez commencer par lire quelques livres en vous inscrivant à la mediathèque de votre ville par exemple. Ou vous pouvez aussi acheter des livres d’occasions parfois moins cher que neufs. Je dis parfois parce que ce n’est pas toujours le cas, vérifiez !

Certaines personnes pensent que les e-books sont moins riches en information que les livres papiers, c’est faux, la différence c’est que dans un livre électronique il y aura beaucoup moins de blabla et on passera directement à l’action avec des techniques, des méthodes ou des questions à se poser pour apprendre sur le sujet. En général les livres électroniques sont donc plus court que les livres papiers, et comme ils sont au format A4 la plupart du temps, ils font beaucoup moins de pages qu’un livre papier. Après il ne s’agit pas de dire que tel ou tel support est le meilleur pour apprendre, l’essentiel est que vous lisiez du contenu à forte valeur ajoutée. En gros dans un livre/e-book vous n’apprendrez pas tout ce que vous avez besoin de savoir, mais 5 à 10 notions que vous pourrez mettre rapidement en pratique.

Consommer du contenu

Regarder des vidéos

Il y a des tonnes de vidéos sur YouTube et Dailymotion et beaucoup d’entre elles peuvent vous être très utiles. Dans la mesure où lire trop longtemps me fait un peu mal à la tête, j’alterne souvent entre lecture d’un livre et d’une vidéo. Comme pour les sites à suivre, vous devez sélectionner vos contenus intelligemment. En gros vous allez vous farcir des heures de mauvaises vidéos avant de trouver du contenu pertinent. Et une fois que vous aurez trouvé un blogueur ou un YouTubeur qui vous a plu dans une vidéo, vous pourrez lui permettre de transformer l’essai en regardant une seconde vidéo de lui. Et si vous voyez que son travail est de bonne qualité, abonnez-vous à sa chaîne ou à son site/blog pour ne pas perdre une miette de ses conseils. Il existe des experts dans tous les domaines généraux, vous trouverez sans problème !

Pour ma part je suis (du verbe suivre, vous aurez compris) Jean de Webmarketingjunkie que je trouve très intéressant pour apprendre pas mal de choses sur la thématique de mon blog. Ce n’est bien sûr pas le seul dont je regarde les vidéos, mais il publie très souvent (plusieurs fois par semaine) des vidéos de qualité, je le considère donc comme un expert dans son domaine. Il y a tellement de choix sur Internet que vous trouverez un grand nombre de blogueurs ou de YouTubeurs qui amélioreront vos connaissances. Là encore vous pourrez partager ces contenus à vos abonnés pour appuyer vos propres argumentations et pour leur apporter un contenu de qualité, pas uniquement de vous. Dans la mesure où ces blogueurs ne seront pas vraiment de votre thématique, ils ne seront pas vos concurrents directs.

Consommer du contenu

Se rendre à des séminaires, à des salons

Bien que je ne sois pas un grand fan des séminaires et des salons sur une thématique, je dois avouer qu’il peut s’avérer intéressant d’y aller pour deux raisons : apprendre grâce aux conférences et aux différentes rencontres, mais aussi nouer des liens sur place avec d’autres blogueurs qui pourront devenir des partenaires, ou bien faire des rencontres de potentiels clients. En fait ces lieux sont en quelque sorte des forums “de la vraie vie”. Si je ne suis pas un fan c’est surtout pour l’aspect “stars/groupies” qu’il peut y avoir dans certains séminaires sur le marketing. Mais ce n’est évidement pas le cas dans tous, et c’est une caractéristique propre au domaine du marketing, donc si vous êtes spécialisé dans les énergies renouvelables vous n’aurez pas ce problème de gourous et de groupies !

Il existe un bon nombre d’évenements de ce type, mais la plupart du temps vous devrez prévoir un peu de route, et les thèmes sont souvent très généraux. Si vous êtes spécialisé dans la pêche à la sardine par exemple, vous ne trouverez pas de salons là dessus, et peut-être même pas sur la pêche spécifiquement, vous devrez vous contenter d’un salon sur les loisirs par exemple. Et pourquoi pas créer votre propre salon ? Par forcément un gros événement, mais si vous vous mettez à plusieurs blogueurs et que vous faites marcher votre réseau vous pourriez organiser un petit événement sympa qui vous donnerez très clairement un rôle de spécialiste de votre domaine par les personnes qui viendraient à votre salon, ce qui peut-être un bon début.

 

S’inscrire à des MOOC

Si je vous parle de MOOC, vous n’allez peut-être pas voir de quoi il s’agit puisque le phénomène est assez nouveau. Les MOOC (Massive Online Open Course, ou en français cours en ligne ouverts à tous) sont des formations par Internet sur plusieurs jours, voire plusieurs semaines, gratuites ou quasi-gratuites. Il existe beaucoup de formations en anglais sur différents sujets, mais malheureusement il existe encore peu de MOOC en français, et ceux qui existent sont souvent sur le thème du graphisme, ce qui n’est pas forcément votre thème ! Patientez encore un peu, des MOOC devraient voir le jour prochainement dans des tas de domaines et vous pourrez vous former gratuitement et sérieusement à certains aspects liés à votre thématique.

J’ai eu quelques retours de personnes ayant participé à des MOOC, dans le domaine de la photo notamment, et j’ai eu plutôt des retours favorables. Bien sûr il n’y a pas l’échange comme dans une formation en mode “coaching”, mais les cours sont apparemment de qualité et dans certaines formations un forum est mis à la disposition des participants pour échanger et pour dialoguer sur certains aspects du MOOC, ce qui est plutôt sympa. En revanche il n’y a apparemment pas de supports pour aider à suivre la formation. Sur ce point une formation payante sera évidemment toujours plus intéressante, mais on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre comme on dit ! Et puis certaines formations de qualité ne coûtent pas très cher et vous aideront à en savoir beaucoup plus.

Submit a comment

You have to agree to the comment policy.

WordPress spam bloqué par CleanTalk.