Lancer un nouveau produit n’est pas une chose facile, cela demande beaucoup de travail au niveau marketing afin de faire en sorte que le lancement soit une réussite et que les ventes décollent dès le départ. Le but est de vendre un maximum de choses en un minimum de temps, et pour cela il y a des étapes précises que nous allons voir ensemble. Alors attention, nous n’allons parler ici que de la partie marketing du lancement, car le processus de création est encore plus long. Vous allez voir qu’un lancement de produit ne se fait pas du jour au lendemain !

Cet article est un court extrait de notre guide “Créer un business qui cartonne en 15 jours“, que vous pouvez découvrir ici.

 

Créer des partenariats

La première chose à faire lorsque vous voulez lancer votre produit, votre service ou votre infoproduit sur Internet, c’est de trouver des partenaires. Si vous avez des partenaires de qualité, votre lancement se fera dans les meilleures conditions, c’est donc une étape à ne pas négliger si vous ne voulez pas partir de zéro le jour de votre lancement. Mais alors comment trouver des partenaires fiables ? D’abord approchez-vous des blogueurs de votre thématique, gagnez leur confiance en commentant leur blog, en les suivants sur les réseaux sociaux, en partageant leur contenu, etc. Faites ça pour au moins quatre ou cinq blogueurs de votre thématique et une fois que vous pensez avoir leur confiance, envoyez-leur un mail en leur présentant votre produit et éventuellement en leur envoyant un exemplaire.

Qu’il s’agisse d’un produit ou d’un service, ils seront contents que vous ayez pensé à eux. Demandez-leur des conseils sur le lancement de votre produit et sur le produit ou lui-même. Les grands font grandir les autres, donc s’ils ne vous donnent pas de conseils c’est qu’ils n’étaient pas si grands que ça… Une fois que vous avez discuté un peu avec ces différents blogueurs, proposez-leur de devenir partenaire de votre lancement, et n’hésitez pas à les vanter un peu sur vos réseaux sociaux, ça fait toujours plaisir ! Si vous avez quelques blogueurs reconnus avec vous pour votre lancement, vous pouvez déjà être satisfait et savoir que vous allez faire quelques ventes le jour de votre lancement, mais ça ne s’arrête pas là, ce n’est même que le commencement !

 

Créer une page de capture

Une page de capture est une page web sur laquelle des personnes vont laisser leur adresse e-mail pour en savoir plus sur la sortie d’un service, d’un produit ou d’un infoproduit. Vous pouvez créer une coming soon gratuitement sur plusieurs services en ligne comme LaunchRock par exemple. Votre coming soon doit être attractive et doit donner l’envie aux gens de s’inscrire. Pour cela vous pouvez mettre du texte, mais aussi des photos ou des vidéos. Les gens doivent se dire “oulah, il ne faut surtout pas que je loupe ça”. Même si je connais le principe de lancement comme nous sommes en train de parler, il m’arrive de me faire avoir, de tomber sur une coming soon et de dire “ce produit à l’air génial, je laisse mon nom et mon e-mail pour en savoir plus dès que ça sort”.

En plus du contenu textuel et multimédia de votre page, vous devez faire en sorte que le design donne envie et qu’il soit en parfaite harmonie avec votre entreprise. Si vous avez peur de ne pas réussir à faire quelque chose d’harmonieux vous pouvez tout simplement créer une coming soon avec le CMS que vous utilisez (WordPress par exemple) et de faire une redirection provisoire de toutes vos pages vers votre coming soon. De même, si vous n’êtes pas très chaud à l’idée de créer votre propre site, tournez-vous vers une agence web qui vous fera un travail soigné (en général, n’hésitez pas à comparer). Demandez l’avis de vos proches à savoir s’ils s’inscriraient et n’hésitez pas à faire de l’A/B testing, c’est-à-dire deux propositions de boutons d’appel à l’action, deux propositions de couleurs, etc.

Exemple de landing page

 

Recueillir des contacts

Une fois que votre coming soon est faite vous pouvez commencer à recueillir des contacts. Nous verrons plus loin comment avoir un maximum de contact (avec différents canaux de communication), mais d’abord nous allons voir comment gérer sa liste d’abonnés. Vous devez d’abord savoir que tous les CMS n’ont pas de base de donnée client interne et qu’il est souvent nécessaire de s’abonner à un service comme AWeber pour gérer son e-mailing (comptez une quinzaine d’euros par mois). Mais si vous faites faire votre site avec une agence web, demandez si un service d’e-mailing existe en interne (c’est le cas avec les sites KaliPub par exemple). Vous pourrez ainsi mettre en place votre base de données d’abonnés pour pouvoir commencer à la gérer.

La plupart des services d’e-mailing demandent un e-mail de confirmation à l’abonné pour vérifier que sont adresse est bonne. Sur votre base de données vous devez voir si l’adresse a été validée ou non, si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à lui renvoyer un e-mail de confirmation pour qu’il reçoive vos futurs e-mails d’informations. Fixez-vous un objectif d’adresses e-mails à avoir en tenant compte de votre marché. C’est-à-dire que si vous êtes dans un marché de niche, vous aurez certainement moins d’abonnés que dans un marché un peu plus général, mais ce n’est pas grave, c’est normal ! Avec votre coming soon et les différentes techniques que nous verrons ensemble plus loin vous pourrez avoir une liste de prospect intéressante et passer à l’étape suivante.

 

Donner envie d’acheter/de réserver

Une fois que vous avez une liste d’abonnés qui vous convient (ne soyez pas trop exigeant et si vous voyez que la phase précédente est trop longue, contentez-vous d’une petite liste d’e-mail), vous allez maintenant pouvoir préparer le lancement dans les têtes de vos abonnées. Vous allez devoir monter crescendo dans l’intérêt de vos prospects, et vers la fin de cette étape ils doivent avoir hâte que votre produit ou service sorte. Pensez à l’excitation que vous avez eu la dernière fois qu’un produit que vous aimez allait sortir, et essayez de recréer cette excitation dans votre propre lancement. Bien sûr vous n’avez pas la notoriété d’Apple ou de Samsung, mais vous devez susciter l’intérêt d’un certain nombre de personnes si vous voulez que votre lancement soit une réussite.

Cette étape doit durer entre deux et six semaines, mais vous pouvez prolonger cette attente si votre produit est vraiment révolutionnaire ! Si en revanche vous voyez que l’intéret diminue au fil du temps, faites un coup de buzz et lancez votre produit avant la date, par surprise. En gros vous ne devez pas attendre que votre lancement s’essoufle, vous devez lancer votre produit soit au moment où il est le plus attendu, soit à un moment innatendu. Mais vous ne devez surtout pas le sortir lorsque personne ne parle de votre sortie ou à un moment où l’attente est basse. Dans tous les lancements il y a des moments un peu plus mous, et des pics d’intérêt, mais globablement, l’intérêt doit être croissant du début à la fin. Vos publications doivent être assez rapproché, entre une et trois fois par semaine semble être une bonne fourchette.

 

Lancer le produit

Une fois ces quatre étapes faites, il reste une chose… roulement de tambour… la sortie de votre produit ou service ! Comme je vous le disais, le meilleur moment pour lancer un produit c’est lorsque l’intérêt de vos abonnés est au plus haut. Vous savez c’est un peu comme les montagnes russes : plus elles partent de haut, plus elles vont vite. Là c’est la même chose, plus l’intérêt de vos abonnés sera grand, plus vous aurez de résultats rapidement. De plus, en lançant votre produit avec l’excitation générale, les personnes qui auront acheté votre produit en parleront autour d’eux. Ainsi, il y aura un phénomène de bouche à oreille autour de votre produit. Vous devrez avoir prévenu vos différents partenaires du jour de sortie de votre produit, et si vous décidez de le lancer avant (ou après), prévenez-les.

Afin que votre lancement ne passe pas inaperçu, vous devez rappeler la sortie la veille et l’avant-veille, mais aussi une heure avant. Peu importe votre produit, vous pouvez matérialiser votre sortie par un événement comme une conférence de presse devant quelques journalistes/blogueurs/spécialistes de votre thématique, ou bien réaliser une vidéo par exemple. Souvenez-nous du lancement de Free Mobile, juste avant l’entrée de Xavier Niel, une vidéo d’un peu moins de dix minutes avait été projeté. Et à la fin de cette vidéo il y avait eu ce fameux compte à rebours comme on pouvait me voir avant les films à l’époque : 5, 4, 3, 2, 1, lancement ! C’est tout à fait réalisable, ce n’est pas spécialement cher mais ça marche et ça donne au moins des souvenir pour ceux qui ont acheté le produit, la preuve, je me souviens du lancement de Free Mobile !